Système d’information hospitalière : les enjeux

16 février 2019
104
Views

Mis en place pour faciliter la gestion de l’ensemble des informations médicales et administratives d’un hôpital, le Système d’information hospitalière (SIH) regroupe tous les acteurs et ressources de santé : personnel soignant, patient, personnel administratif, industries de la filière informatique de santé. Ce système vise à améliorer la qualité globale des soins en favorisant une meilleure interaction des intervenants de la santé, mais aussi en donnant la part belle aux technologies de l’information : intégration d’ordinateurs centraux, utilisation de la téléphonie hospitalière

A – SIH : les grandes lignes

Les premiers SIH ont été développés dans les années 1960 aux États-Unis et dans quelques pays d’Europe, comme les Pays-Bas, la Suède ou la Suisse.

En France,la Circulaire ministérielle numéro 275 du 6 janvier 1989 du Ministère de la Santé français définit les contours de ce système comme :

« L’ensemble des informations, de leurs règles de circulation et de traitement nécessaires à son fonctionnement quotidien, à ses modes de gestion et d’évaluation ainsi qu’à son processus de décision stratégique ».

Le SIH tel qu’évoqué par cette circulaire concerne essentiellement les hôpitaux et les cliniques, quand bien même des systèmes d’information propres existent dans d’autres types d’organismes de santé.

Il couvre l’ensemble des informations utilisées dans un établissement de santé et vise à améliorer la qualité des soins, mais aussi à optimiser les coûts (réduction des tâches administratives, réduction de la durée des séjours, diminution des frais de personnel).

Concrètement, le SIH permet de faciliter l’intégration en temps réel des informations entre l’opérationnel et le décisionnel. Il peut regrouper plusieurs fonctions nécessaires à la gestion des plannings, la facturation, le suivi budgétaire, la gestion de la paye, le relevé d’activités médicales, la communication.

Sa mise en place exige une véritable politique d’information hospitalière ainsi que la prise en compte de différents acteurs : services administratifs, unités de soins, patients.

Depuis 2012, un ambitieux plan stratégique a été lancé par la DGOS (direction générale de l’Offre de soins) afin de développer et moderniser les systèmes d’information des hôpitaux.

Ce plan appelé « stratégie hôpital numérique » met davantage l’accent sur l’utilisation d’outils technologiques pour atteindre les objectifs globaux.

B – Urbanisation du Système d’information hospitalière

Cette initiative permet d’améliorer l’interopérabilité dans les SIH et fournit une articulation judicieuse des couches (aussi appelées systèmes) métier, fonctionnelle, applicative et technique.

Sur le plan international, le cadre technique de référence IHE est une initiative majeure pour améliorer l’interopérabilité dans les SIH etfait appel aux normes issues d’HL7.

Comments are closed.