Les informations à connaitre sur la microtopographie

10 août 2021
Les informations à connaitre sur la microtopographie
127
Views

Comme les interlocuteurs doivent le savoir la microtopographie c’est en fait de la topographie, mais à une échelle micrométrique. L’objectif de la microtopographie c’est l’étude des surfaces et surtout les accidents qui s’y trouvent comme les fissures, les craquelures ou encore les gravures et ainsi de suite. C’est aussi l’étude de la rugosité des surfaces comme les questions de rugosité, de polissage et autre.

Le procédé en matière de microtopographie

Il faut savoir que le procédé se fait en fait selon 4 étapes. Les interlocuteurs peuvent en apprendre plus au sujet de la micro-topographie en faisant des recherches sur internet. Il est ainsi question dans le modèle du diagnostic en premier lieu. En effet, une photo aérienne permet de diagnostiquer des problèmes potentiels de drainage en localisant les zones plus humides. Ces dernières se présentent sous forme de teintes plus sombres sur les photos en général. La photo offre une vue d’ensemble qui permet aux spécialistes de pouvoir mieux juger l’ampleur des problèmes possibles. Pour cela ils évaluent la superficie des zones humides. Il faut toutefois préciser que ce genre de diagnostic est avant tout un outil simple. Il permet aussi de se faire une idée du travail à accomplir dans chacune des parcelles à explorer. Il y a en seconde étape la validation du relevé microtopographique. En effet, le diagnostic n’est pas suffisant pour permettre de comprendre tous les problèmes de drainage. Les observations ont donc besoin d’être validées sur le terrain. Pour la modélisation, elle se fait seulement une fois les données recueillies. La production ou le plan de nivellement permet de régulariser les pentes d’un champ. Il faut préciser que le plan de nivellement est une méthode de planification.

L’usage de la microtopographie

À l’heure actuelle, pour ce qui est de l’utilisation de la micro-topographie il est surtout question du domaine archéologique en priorité. Il faut dire que les archéologues font preuve de ténacité ainsi que de techniques de télédétection pour pouvoir caractériser des anomalies spatiales. Ce genre de technologie ainsi que technique fournit en général des informations vraiment intéressantes. Ainsi donc une priorité est donnée pour l’étude microtopographique des reliefs anciens. Pour plus d’informations, il est question de modélisation du terrain en trois dimensions. En effet, le travail microtopographique consiste en grande partie à faire des relevés de précision centimétrique au GPS. Par la suite il faut élaborer des représentations graphiques. C’est un procédé considéré comme vraiment méthodologique. Pourquoi ? Parce qu’il permet de faire une observation minutieuse qui permet de comprendre les reliefs invisibles en général à l’œil nu.

Les technologies retrouvées dans le cadre de la microtopographie

Il faut savoir que de nombreuses technologies permettent d’avoir un contrôle dimensionnel sans contact. Il est question notamment de mesure par capteurs capacitifs, ou encore de mesure par capteurs inductifs, voire de mesure par capteurs à ultrasons ou encore de mesure par capteurs optiques. Petit rappel, la mesure par capteurs optiques est considérée comme étant elle qui propose le plus de possibilités. Les capteurs capacitifs après tout ne permettent pas de saisir la forme des objets ou d’avoir des effets de bords. Alors que les capteurs inductifs quant à eux ne peuvent travailler que sur des objets métalliques et magnétiques. Les interlocuteurs peuvent en apprendre un peu plus sur le sujet en allant fouiller sur internet.

Comments are closed.