Changement de communication pour les banques

8 décembre 2016
54
Views

On constate que la stratégie marketing des banques et des banques en ligne est en train d’évoluer vers la délivrance de nouveaux messages avec des buts bien précis. On n’en veut pour preuve les campagnes publicitaires de la banque Crédit Agricole et de la Caisse d’Epargne, qui font partie des plus grosses banques hexagonales et qui ont mis en place quasiment au même moment un changement de communication.

Le nouveau message des banques traditionnelles

En effet, ces deux établissements ont décidé d’axer leurs messages autour de la modernité mais également autour de la thématique de l’innovation. C’est donc un changement radical dans la mesure où par exemple Crédit Agricole misait davantage sur la notion d’utilité tandis que la Caisse d’Epargne avait un message qui s’adressait directement auprès des jeunes. Comme l’analyse le responsable du site Detective-Banque.fr, si ce changement est en train de s’opérer, c’est avant tout « en raison de la concurrence croissante pour les banques des établissements totalement dématérialisés que constituent les banques en ligne, avec en chef de file Monabanq, Fortuneo ou encore ING Direct ».

Communiquer pour contrer la concurrence

En effet, les banques en ligne axent quant à elles davantage leur communication autour des économies substantielles que pourraient réaliser leurs futurs clients, avec notamment une publicité très bien réalisée sur le plan marketing de la part de la banque Fortuneo.

En effet, elle met en scène un jeune homme qui vante les mérites qu’il a pu tirer d’un point de vue économique en passant chez cette banque en ligne tout en indiquant qu’il a pu économiser plus de 300 euros. La subtilité de cette publicité réside avant tout dans le caractère concret de ce que pourrait représenter cette somme économisée, pour ce nouveau client : des cours de tennis.

Les banques traditionnelles, qui ont bien du mal à s’aligner sur les tarifs de ces nouvelles banques en ligne, sont donc également inquiètes de la mainmise des nouvelles technologies sur l’univers bancaire en règle générale. En effet, avec l’arrivée des néobanques, le critère du high-tech est en train de structurer le marché bancaire, notamment à travers les applications mobiles spécialisées dans les services bancaires.

Cela explique sûrement pourquoi la Caisse d’Epargne ou encore le Crédit Agricole ont décidé d’axer leur politique de communication autour de la thématique de la modernité, afin de démontrer à leurs clients qu’elles ont également leur mot à dire sur ce sujet.

Retrouver une image de banque à part entière

Plus largement, les banques traditionnelles désirent avant tout se repositionner comme étant des acteurs de la banque à part entière, car force est de constater que dans l’imaginaire des clients, les banques en ligne commencent vraiment à prendre du galon dans cette direction. Cependant, les banques traditionnelles possèdent toujours la confiance de leurs clients sur des aspects comme la sécurité, notamment au niveau de leurs dépôts. Il faudra donc s’attendre sûrement à ce qu’elles se positionnent aussi sur cet aspect qui fait encore défaut aux banques en ligne, dont l’utilisation est surtout le fait d’une population dont l’âge est compris entre 18 et 40 ans.

Dans un environnement où de nombreux acteurs essaient de se positionner en tant que banque à part entière, il est urgent pour les banques historiques de mettre en place des campagnes de communication efficientes sous peine de les voir rapidement dépasser sur un marché où elles étaient pourtant leaders depuis des décennies.

Comments are closed.