Zoom sur le rapport du fisc et les entreprises

21 janvier 2021
60
Views

Les impôts ont un caractère obligatoire. Le principe fiscal veut que toute forme de rémunération de quelque nature qu’elle soit, soit imposable. Le contrôle fiscal est très exigeant sur le paiement des impôts. La procédure fiscale d’assiette a été minutieusement étudiée pour assurer un suivi efficace. Les entreprises et les impôts ne font pas bon ménage. Certes, les contribuables cherchent constamment à effectuer une optimisation fiscale.

Que représentent les impôts pour les entreprises ?

Généralement, les impôts sur le revenu sont fixés à 20%. Toutefois, plus les gains sont grands, plus les impôts à payer le sont aussi. Certes, les impôts sont une forme de participation au développement d’un pays, toutefois les entreprises cherchent toujours les meilleures stratégies fiscales pour amoindrir leurs impositions. Cela est tout à fait normal, car l’objectif d’une société est de maximiser les bénéfices et de réduire les dépenses. À savoir que les impôts sont une charge pour les firmes. À la différence des impôts à payer, les coûts de production des produits ou services rapportent directement de l’argent (le chiffre d’affaires). Les impôts sont une dépense obligatoire qui ne rapporte pas un avantage direct.

Les sommes versées à l’administration fiscale sont une contribution pour le bon fonctionnement de l’État. En effet, l’impôt est généralement la source principale du trésor public. Il est obligatoire, car chaque citoyen doit contribuer au développement et au bon fonctionnement de l’État, que ce soit directement ou indirectement. À seul titre d’exemple, c’est par ces impôts que les fonctionnaires sont payés. C’est encore par cette source d’argent là que l’infrastructure (biens publics) est entretenue. Si la somme à payer n’est pas la même pour tous, c’est parce que les moyens ne sont pas les mêmes. Toutefois, le taux imposable est bien le même pour tout le monde.

Faut-il un professionnel en droit fiscal pour la gestion de ses contributions fiscales ?

On sait que le paiement des impôts est obligatoire. Parfois, on omet pourtant que le non-paiement (peu importe le motif), le retard de paiement, ou l’erreur dans la somme à payer (montant insuffisant) est passible de sanction. Une sanction amènerait à alourdir les dépenses, et ce n’est pas ce que toute entreprise recherche. Ainsi, la solution est tout simplement d’avoir recours aux services d’un professionnel comme faire appel à un cabinet fiscaliste Fréjus.

Certes, un comptable peut donner des conseils en matière d’impôt, mais il ne faut pas oublier que ce n’est pas un expert en droit. Il est plus dans les chiffres que dans les textes. Apporter des conseils fiscaux est plutôt dans un cabinet spécialisé dans le fisc ou chez un bon avocat. Assurer sa défense doit aussi être une priorité lorsqu’il s’agit de gestion de la comptabilité. Bien entendu, il ne faut pas attendre que les problèmes arrivent avant de garantir ses arrières. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il faut dès le début recourir aux conseils d’un bon cabinet fiscal. Un tel expert peut préconiser les meilleures stratégies pour éviter les risques fiscaux, mais il fournit également des conseils pour optimiser sa fiscalité.

Comments are closed.