Vente à réméré : les bénéfices et les risques de cette solution

1 octobre 2020
9
Views

La vente à réméré appelée aussi faculté de rachat est une transaction immobilière qui s’adresse aux personnes endettées. À défaut d’autres solutions, elles décident de passer par cette option pour régulariser leurs solutions. Cette opération peut être à la fois avantageuse et risquée. Il faudrait ainsi prendre toutes les précautions nécessaires.

En quoi consiste une vente à réméré ?

La vente à réméré  est une vente immobilière qui a pour principe de vendre un logement en cas de difficulté financière et de pouvoir le racheter ultérieurement. Ce type de vente est surtout destiné aux propriétaires de biens immobiliers surendettées avec l’incapacité de payer les échéances. D’ailleurs, il est impossible pour ces personnes d’obtenir un crédit bancaire classique. En effet, en ne payant pas les dettes, elles sont inscrites au FICP ou Fichier national des Incidents de Crédits aux Particuliers. Elles n’ont pas d’autres solutions que d’entamer la vente à réméré. Durant la période de cette transaction, le vendeur a la possibilité d’habiter dans le logement, mais en contrepartie il doit verser un loyer à son investisseur.

Les côtés positifs de la vente à réméré

La vente à réméré peut être très bénéfique à condition de suivre à la lettre les différentes étapes et aussi de respecter les règles. Tout d’abord, le processus peut être tenu secret étant donné que le vendeur pourrait encore rester dans la maison. Après, il ne va pas perdre son bien immobilier parce qu’il pourrait encore le racheter après un délai de 5 ans. Il dispose donc assez de temps pour payer ses dettes. Dans le cas où il n’est pas encore possible pour le propriétaire de faire le rachat après le délai convenu, il pourrait encore bénéficier d’un bail locatif et rester dans la maison pendant quelque temps.

En outre, la vente à réméré a aussi pour avantage de gagner plus d’argent. Les valeurs obtenues par cette transaction sont plus importantes que la vente aux enchères après une saisie. D’autant plus, qu’elle possède une clause de rachat qui apporte de nombreux bénéfices.

Les problèmes avec la vente à réméré

Malgré les multiples avantages de la vente à réméré, il existe quand même des risques à connaître. Il faudrait les éviter pour ne pas perdre sa maison ni son argent. Tout d’abord, dans le cas où on n’arrive pas à régler ses dettes et racheter le logement, il est possible de le perdre avec le dépôt de garantie. Après, il ne faut pas oublier de payer l’indemnité d’occupation à l’investisseur. Si on ne paie pas, le propriétaire va perdre le droit au réméré et l’investisseur récupérera les papiers du bien.

Il faut considérer que ce type de transaction immobilière comporte de nombreux pièges. Pour les éviter, il serait mieux de se faire accompagner d’un notaire. Ce dernier dispose les compétences nécessaires pour donner de nombreuses aides et surtout pour donner des conseils. On peut lui demander d’établir un contrat à son avantage en envisageant une clause spécifique pour chaque point négatif.

 

 

Comments are closed.