Qui peut créer une société offshore à Hong Kong ?

21 mai 2018
6
Views

Comme l’aiment à le dire les investisseurs et entrepreneurs habitués : investir à Hong Kong, c’est entreprendre aux portes de la Chine. Cette région asiatique a, en effet, été longtemps une région stratégique pour les échanges imports-exports avec l’Empire du Milieu.Aujourd’hui encore, Hong Kong demeure la grande passerelle pour tous ceux qui prévoient d’orienter leurs activités en Asie.

Considérée comme l’un des hauts lieux de la finance mondiale, la zone administrative spéciale hongkongaise est aussi une destination de prédilection en matière d’offshoring. Cependant, quels sont les types d’investisseur qui peuvent saisir les opportunités ?

Investisseurs et entrepreneurs : les profils pour qui la destination hongkongaise est recommandée

La création de société offshore est une pratique accessible à tout le monde et aux entrepreneurs de tous secteurs d’activité. Toutefois, bien que cette technique d’optimisation fiscale soit praticable à tous les niveaux, certains profils d’investisseurs conviendront mieux pour certaines destinations.

Dans le cas de Hong Kong, les entrepreneurs qui ont pour objectif d’accroître leur patrimoine immobilier ou mobiliersont les bienvenus. La zone administrative spéciale a mis en place des traités de non double imposition avec de nombreux pays comme la Belgique ou le Royaume-Uni.

Ainsi, en créant une LLP anglaise en amont avec la structure offshore, il est possible de réduire les prélèvements fiscaux sur les revenus de location ou de vente ou d’éviter le régime des plus-values immobilières.

La destination hongkongaise est aussi recommandée aux entreprises affichant des bénéfices annuels de plus de 50 000 euros. En dépassant ce seuil, les firmes sont soumises au régime l’impôt sur les sociétés (plus de 15 % des bénéfices). À Hong Kong, la publication des comptes n’est pas obligatoire. Par ailleurs, les frais de gestion seront largement réduits (pas de tenue de comptabilité).

Créer son entreprise offshore à Hong Kong : les véritables avantages

Détenir une société offshore à Hong Kong, c’est bénéficier d’un système fiscal sans TVA ni de droit de succession sur les actions détenues. En plus de l’inexistence de l’impôt sur les sociétés et sur les bénéfices, la détention d’un capital minimum n’est pas requise.

En outre, un seul actionnaire peut suffire pour la constitution de l’entreprise. Pour finir, le secret bancaire et l’anonymat sont des principes hautement respectés sur les lieux.

En bref, les avantages économiques et fiscaux sont nombreux et vous permettent de mieux contrôler votre argent. Vous n’avez plus l’impression de travailler plus pour gagner moins.

 

Comments are closed.