Quelle drôle idée, véhicule en libre-service !

9 mai 2019
8
Views

Je n’ai pas de véhicule personnel, mais j’ai la possibilité de louer le véhicule que je voudrais et quand je voudrais et qui conviens le plus à mon voyage. D’après vous, qui peut m’offrir ce luxe ? C’est le véhicule en libre-service sans doute, appelé aussi le véhicule en car-sharing. Certains sont convaincus par ce nouveau concept, alors que d’autres le contestent. Quel est l’avantage et le risque qui fait que certains accepte et certains excluent le concept de car-sharing. Et quels sont les pays qui ont adopté l’idée novatrice de la voiture partagée ?

Alternative à la possession d’une voiture individuelle

Voiture libre-service est la voiture dont la mobilité est partagée entre plusieurs utilisateurs. Cette idée existe dès le XXe siècle, mais elle est différemment connue dans le monde. L’idée est plus acceptée dans le monde occidental que dans le monde oriental.

L’auto-partage en pays francophones

Les expériences dans les pays francophones sont multiples  en effet en France, le véhicule en libre-service existe depuis 1999 dans les villes françaises telles que Marseille, Bordeaux, Besançon, Nantes, Grenoble, Saint-Étienne, Chambéry Aix-les-Bains, Annecy, Rennes, Lille, Lyon, Nice, Paris, Poitiers, Strasbourg, Montpellier, Nancy-Metz, Marne-la-Vallée,Toulouse… . En Belqique, l’auto-partage est fondé en 2002, en Suisse, il a vu le jour en 1997, au Canada en 1994, et au Luxembourg le service est adopté en 2013.

L’auto-partage dans d’autres pays

Le véhicule en car-sharing est aussi connu en Etats-Unis, Royaume-Uni, Pays-Bas, Europe, Afrique du Nord. Les premiers pays d’Afrique du Nord qui proposent les véhicules en libre-service sont le Maroc, l’Algérie et la Tunisie, le système est implanté en 2015 via la plateforme Cheetah Car.

Avis des clients pour et contre l’auto-partage

Le véhicule en libre-service est un système ingénieux pour diminuer le nombre de voitures en circulation et donc la pollution de l’air causée en grande part, par la fumée des échappements des voitures. Je suis partant pour vendre ma propre voiture pour intégrer ce système. L’auto-partage est un moyen très pratique pour rentabiliser une voiture qui est peu utilisée par son propriétaire, en effet, au lieu de laisser la voiture garé tout au long de la journée dans le garage ou dans un parc de stationnement, elle sera disponible pour ceux qui sont dans le besoin. L’auto-partage chez certains est la cause qui va influencer le marché des voitures, en effet, au lieu que cinq personnes achètent chacun une voiture, une seule voiture est désormais suffisante pour suffire aux besoins de ces cinq conducteurs ou plus. D’autres considèrent que n’ayant aucun moyen pour contrôler la conduite des locataires, il préfère laisser leur voiture à l’abri de tous les risques que peut parcourir une voiture en libre-service.

L’auto partage reste une idée novatrice et nécessite encore un bout de chemin pour être accepté et adopté par tout le monde. À l’échelle individuelle, ceux qui sont convaincus vont bien profiter pour s’épanouir et éviter les dépenses inutiles d’une voiture individuelle, sauf qu’ils doivent bien vérifier les systèmes et la loi d’assurances qui est préservée à ce genre de trafic.

 

Comments are closed.