Comment optimiser votre nouveau logement ?

27 juillet 2020
11
Views

L’optimisation d’un nouveau logement est un excellent moyen pour réduire vos factures. La consommation du gaz et de l’électricité, notamment, fait partie des charges les plus lourdes pour un foyer. Dans le but de réduire les dépenses, vous pouvez donc penser à optimiser votre nouveau logement. Comment le faire ? Nous faisons le point dans cet article.

Mise en service chez EDF, Engie, Total Direct Énergie : choisir le meilleur fournisseur

La mise en service chez EDF, Engie, Total Direct Énergie ou chez tout autre fournisseur est une étape obligatoire pour aménager dans une nouvelle maison. En effet, depuis l’ouverture du marché de l’électricité et du gaz à la concurrence, vous êtes libre de sélectionner le fournisseur pour votre nouveau logement.

La mise en service est très simple et elle peut être effectuée en ligne, par téléphone ou au sein de l’agence de votre fournisseur. Lorsque vous allez choisir votre prestataire, n’oubliez pas de considérer les critères les plus importants pour optimiser votre nouveau logement : Le prix et le service-client.

Le prix de l’abonnement diffère en fonction du prestataire choisi. Néanmoins, cet élément n’est pas suffisant pour faire votre choix. Aujourd’hui, il est aussi conseillé de choisir un fournisseur qui favorise l’énergie renouvelable. En effet, un geste en faveur de l’écologie peut aussi vous permettre d’économiser sur votre facture mensuelle.

Les fournisseurs d’électricité : un élément déterminant

Dans le but d’optimiser votre nouveau logement, vous aurez le choix entre plusieurs fournisseurs d’électricité. Ces fournisseurs proposent des avantages qui peuvent différer :

  • Prix du kWh ;
  • Électricité verte ;
  • Meilleur service-client ;
  • Offre 100 % online…

Aujourd’hui, les fournisseurs historiques que sont EDF et Engie sont toujours les plus connus en France. Ils fournissent près de 24 millions de Français. En effet, ce sont des prestataires historiques qui gardent la confiance de nombreux foyers. Cependant, nous vous conseillons d’élargir le champ des possibilités si vous souhaitez optimiser votre nouveau logement.

Les astuces pour optimiser un nouveau logement

En plus du choix du fournisseur, il existe d’autres moyens pour l’optimisation d’un nouveau logement. Nous allons tout de suite vous les présenter afin de faciliter votre emménagement.

Aménagement du mobilier

Dans toutes les pièces du logement, vous pouvez disposer les meubles afin de favoriser l’entrée de l’éclairage naturel. Au cours de votre emménagement, vous devez donc penser à la disposition qui vous permettra de bénéficier de la lumière naturelle le plus longtemps possible.

Multiplier les petites sources lumineuses

Aujourd’hui, de nombreuses personnes ont le réflexe d’installer un éclairage principal pour chaque pièce. Pour économiser de l’énergie, nous vous conseillons plutôt de multiplier les lampes ou les ampoules pour éclairer partiellement des zones définies. Aussi, vous pouvez privilégier des ampoules LED qui consomment beaucoup moins d’énergie.

Effectuer des travaux d’isolation

Les travaux d’isolation sur les murs, la toiture ou les fenêtres peuvent également vous éviter les pertes d’énergie conséquentes dans votre nouveau logement. Avec de bonnes performances en matière d’isolation, vous éviterez de solliciter de manière importante tous les appareils de chauffage. Sachez également que pour des travaux de rénovations comme l’isolation, vous pouvez obtenir des aides. Cliquez ici pour en savoir plus.

Faire face aux dépenses liées à un nouveau logement

De l’aménagement de votre intérieur (décoration, mobilier voire même rénovation) aux frais du déménagement en lui-même, un changement d’adresse coûte de l’argent. L’optimisation de votre nouveau logement vise à vous en faire gagner sur le long-terme, mais il n’en reste pas moins qu’investir les lieux va vous coûter cher en camion, cartons, meubles, peinture, etc.

Un déménagement coûte entre quelques centaines et plusieurs milliers d’euros, sans même parler de travaux éventuels, en fonction de la distance entre votre ancien logement et le nouveau.

Un prêt consommation peut couvrir ce manque d’argent, et vous pouvez recourir à un prêt travaux si vous avez l’intention de rénover ou mettre à votre goût votre nouveau logement. Cependant, obtenir ce type de prêt relève parfois du parcours du combattant.

Ainsi, un prêt travaux ne s’obtient que justificatifs (factures et devis) à l’appui, vous imposant de solliciter des artisans, de calculer les frais des travaux, etc. Dans tous les cas, vous devez comparer les taux, trouver la meilleure banque…

Autre solution : le prêt à réméré. Si vous avez des difficultés financières liées à votre déménagement, vous pouvez ainsi pallier ce manque d’argent ponctuel. Vous conservez une option d’achat sur votre vente et obtenez rapidement, simplement et en toute sécurité les liquidités nécessaires à votre déménagement.

Comments are closed.