Le manager coach en entreprise : sa mission

6 septembre 2019
11
Views

Le mode de vie actuel impose une productivité presque sans limites. Face à cela, employeurs et travailleurs se laissent aspirer dans une sphère de stress et de burn-out. Un coach manager est censé avoir les qualités nécessaires pour mettre de l’ordre dans ce contexte difficile. Comment va-t-il s’y prendre ?

Quand le coaching rencontre le management

Le coaching a fait ses preuves dans les années 70 aux États-Unis. À cette époque, ses atouts ont été exploités dans le milieu du sport de haut niveau. Ensuite, il a réussi peu à peu son incursion dans les entreprises. Très vite, ce service devient indispensable dans la mesure où il permet au bénéficiaire de s’épanouir et être performant au travail. De plus, le coach sait comment impliquer un sujet à changer pour un meilleur résultat.
Malgré ses avantages, le coaching est resté longtemps l’apanage de l’élite dirigeante. Il a fallu du temps pour faire comprendre qu’il peut profiter à l’ensemble de la structure au sein de l’entreprise. Le coaching se complète parfaitement avec le management, car l’objectif commun étant d’obtenir une meilleure implication des acteurs. Pour précision, un bon manager doit savoir coordonner, motiver et diriger une équipe. Il doit être aussi en mesure d’évaluer les résultats en vue d’apporter des améliorations.
Cela permet d’expliquer l’émergence réussie du coaching de manager au sein de l’entreprise. Le manager peut revêtir la tenue du coach selon les situations auxquelles il doit faire face. Son rôle est dans ce cas celui d’un manager coach. Le manager utilisera le coaching pour optimiser la performance de ses équipes ainsi que la sienne.

Quelle est la mission d’un manager coach ?

Impossible de cantonner cet expert dans une mission unique, tellement son champ d’intervention est vaste. Pour y voir clair sur l’intervention du coaching de manager, il faut redéfinir la spécificité du coaching et du management. Pour le premier, la posture du coach le place comme un accompagnateur professionnel du changement. Il évalue les obstacles qui empêchent un individu de s’évoluer, de donner le meilleur de lui-même. Le coach est révélateur des fonctionnements systémiques de l’ensemble de l’équipe.
Pour le manager, il doit faire preuve de dextérité en tant que gestionnaire et planificateur. C’est une personne qui aura une grande influence sur ses subordonnés et les activités de ceux-ci. Par-dessus tout, il constitue un relai entre l’opérationnel et la hiérarchie. Le manager est dépositaire des moyens et de l’autorité nécessaire pour la coordination des activités opérationnelles et stratégiques.
À la vue de ces essais de définition, juxtaposer coaching et management peut s’avérer difficile. Comme les deux peuvent se compléter malgré tout, le coach manager peut opérer de véritables améliorations au sein de l’entreprise. Par sa capacité d’écoute, le manager coach aide chacun à développer son potentiel professionnel et personnel. Il peut aider chaque individu pour développer la confiance en soi, l’intelligence et l’autonomie. En tant que visionnaire, il identifiera les opportunités d’apprentissage ainsi que les erreurs.
Bref, il ne faut pas cantonner le manager coach à une seule mission. C’est une personne polyvalente dont l’intervention profite au développement de l’entreprise. Au final, le coaching en management exige un renoncement à l’attitude directive. Celui qui le met en place doit favoriser une logique coopérative suscitant l’autonomie des coachés.

 

Comments are closed.