Genres de protection pour les lanceurs d’alerte

9 janvier 2019
81
Views

La diffusion des documents un peu brulant sur les réseaux sociaux et les chaines medias provoquent souvent un effet d’une bombe médiatique et des scandales.  Certaines vérités sont très sensibles et pourraient mettre en péril la vie de la personne qui ose rompre le contrat de confidentialité. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’offrir des soutiens juridiques pour ces personnes courageux et héroïques.

Soutien et assistance attribué pour les lanceurs d’alerte

Due à la divulgation des informations préjudiciables, les lanceurs d’alertes paient lourdement les répercussions de cet acte que ce soit dans la vie professionnelle ou privée. Ils sont souvent engagés dans de longues poursuites et procédures judiciaires. Pour cela, il est indispensable que l’Etat et la société civile offrent un refuge et une protection juridique aux lanceurs d’alerte. Une indemnisation des risques est même une excellente initiative car les lanceurs d’alertes pourraient sortir sans un sou et couper financièrement par des personnes hauts placées mais qui sont malintentionnées. C’est la moindre des choses de compenser le préjudice moral et financier de ces agents de l’Etat ou des employés privé.

Le type de protection nécessaire pour les fonctionnaires

Après la divulgation des informations confidentielles, l’institution étatique réagi face à la situation et fait en sorte que les charges soient portées par les lanceurs d’alerte pour étouffer l’affaire. L’Etat porte souvent plainte contre les lanceurs d’alertes et engage une poursuite juridique pour diffamation d’ordre public, le non-respect d’engagement de confidentialité, traitrise et d’autres accusations graves. Les lanceurs d’alertes s’engagent donc dans une accusation légalement justifiée mais moralement injustifiée. Ils doivent donc faire face à la justice. Le genre de protection juridique de lanceurs d’alertes est sans doute un bouclier juridique lorsque les poursuites sont en cours.

Pour les affaires de l’Etat par exemple, certains fonctionnaires qui dénoncent leur supérieur hiérarchique pour détournement ou pour trafic d’influence pourraient se positionner sans couverture ni protection. Et comme ils sont considérés comme des lanceurs d’alertes, ils doivent obtenir le droit d’asile politique dans les Ambassades étrangères ou une protection juridique auprès des juges pour acte de patriotisme et de bravoure pour la doctrine démocratique. A chaque fois qu’ils partagent des renseignements confidentiels néfastes pour le Nation et que tout le monde devrait connaitre au nom de la démocratie, ce genre de protection devrait toujours être offert par les medias et les sociétés civiles.

Genre de protections pour les employés du secteur privé

Si les lanceurs d’alerte avocat sont des employés d’une firme ou d’une filiale internationale, ils devront aussi bénéficier d’une protection juridique et d’une couverture médiatique. Normalement, les sociétés accusées de mauvaise pratique ou de corruption se défendent à tout prix pour sauver leur image et leur honneur. Pour cela, ils engagent une poursuite juridique de très grande ampleur pour faire porter le chapeau aux personnes qui ont divulguer les dossiers secrets de leurs mauvaises pratiques. Ils doivent chercher un bouque-émissaire au lieu d’assumer leurs erreurs et leurs fautes. Les medias doivent donc apporter leur soutien au niveau médiatique pour préserver l’image des lanceurs d’alertes et rendre justice les actes illégales et immorales des sociétés privés.

Comments are closed.