Fournir un ticket de caisse à ses clients dans un commerce local : une obligation à ne pas manquer

30 janvier 2020
9
Views

Les commerçants sont soumis à de nombreuses obligations pour prévenir les fraudes. Les autorités compétentes obligent par exemple ces professionnels à remettre un ticket de caisse à leurs clients. Cette disposition ne vise pas uniquement à protéger les consommateurs, elle incite les entrepreneurs à adopter des mesures concrètes pour optimiser la gestion de leurs établissements. Ci-dessous les points essentiels à connaître à ce sujet.

L’essentiel à savoir sur les tickets de caisse

Les lois en vigueur obligent les commerçants à remettre un ticket de caisse lorsque le montant total déboursé par le client dépasse la somme de 25 €. Cette mesure vise à protéger les consommateurs contre d’éventuelles tentatives de fraudes. Les acheteurs seront en mesure de vérifier le prix des articles et pourront donc émettre une réclamation en cas de besoin. Néanmoins, ces pièces livrent aussi de précieuses informations aux gérants de magasin. Elles permettent de connaître les préférences de sa clientèle et d’identifier les produits les plus populaires. Par ailleurs, ces documents donnent les moyens de mieux surveiller ses employés. On saura par exemple si l’un des caissiers commet régulièrement des erreurs. Ce qui aidera le superviseur à mieux encadrer ses subordonnés.

Malgré tout, un ticket de caisse doit présenter certaines mentions obligatoires. Il indiquera la date et l’heure à laquelle la transaction a été réalisée, le nom et l’adresse de l’établissement ou encore le montant déboursé. Les responsables imprimeront deux exemplaires dont l’un sera conservé au sein du magasin pendant au moins deux ans. Les autorités compétentes pourront ainsi effectuer des contrôles inopinés pour vérifier la distribution d’un ticket de caisse obligatoire.

Ne pas honorer ces obligations exposera le commerçant à des sanctions. Puisque ces documents ont la même valeur juridique qu’une facture, refuser de fournir des tickets de caisse est un délit aux yeux de l’administration fiscale. Certaines ventes ne seront pas déclarées. Ce qui constitue un sérieux manque à gagner pour le fisc.

Respecter ses engagements en se munissant d’équipements performants

Chaque enseigne possède ses propres pratiques commerciales. Ceci dit, tous les établissements œuvrant dans le secteur de la vente disposent d’un certain nombre d’équipements. Ces structures se munissent notamment d’une caisse enregistreuse pour sécuriser les encaissements. Elles ont également tout intérêt à se doter d’une imprimante de tickets de caisse performante. Aujourd’hui, on trouve une grande diversité de modèles répondant à tous les besoins. Les gérants des petits commerces se tourneront naturellement vers les versions les plus compactes. Certaines variantes s’intègrent parfaitement aux points de vente équipés des dernières technologies.

Les intéressés peuvent éventuellement solliciter un fournisseur spécialisé pour faire le bon choix parmi les dispositifs disponibles. Grâce aux conseils de ces spécialistes, les commerçants arriveront à trouver une imprimante ticket pas cher. Généralement, mettre en place ces accessoires ne nécessite pas d’aménagement quelconque. Il suffira de les brancher à la caisse et d’installer le pilote fourni par le fabricant si nécessaire. Ceci dit, il est vivement recommandé d’opter pour une imprimante ticket de caisse compatible avec les rouleaux de papier les plus utilisés dans ce domaine. Cela évitera aux acquéreurs de chercher des consommables particulièrement difficiles à trouver.

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.