Enseignants de langues vivantes : comment faire exister une langue vivante ?

10 avril 2018
8
Views

Pour un enseignant, il n’est pas toujours facile de faire exister une langue vivante dans une salle de classe. Voici quelques conseils pratiques qui vous permettront de franchir avec succès cette étape de votre fonction.

Prioriser l’utilisation de la langue cible lors des cours

Dès que vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à exposer vos élèves à la langue cible. Pensez à le faire le plus souvent possible pour qu’ils puissent s’y adapter. Il se peut que vous deviez parfois prononcer quelques mots en français pendant vos cours, mais la plupart du temps ce n’est pas vraiment nécessaire. En immergeant vos élèves dans la langue cible vous les aidez à aborder la langue de manière plus indépendante, à accroître leur assurance et à enrichir leur vocabulaire. Surtout, gardez en tête que les élèves sont particulièrement intéressés par les « natifs » de la langue cible, d’où l’intérêt de demander à vos collègues de participer en les invitant dans votre classe. S’ils connaissent un peu cette langue mais éprouvent des difficultés à la parler, vos élèves les aideront à s’améliorer. S’ils la parlent déjà très bien ils leur feront prendre conscience de l’importance des compétences linguistiques dans la communication. Encouragez vos élèves et vos collègues à s’exprimer sans trop se soucier de leurs fautes et mettez l’accent sur l’importance de la communication. Recourir aux assistants de langue peut vous apporter un grand soutien, surtout si vous ne parler pas couramment la langue cible.

Inciter les élèves à adopter une attitude pragmatique

Les élèves ont besoin de participer à des activités qui les intéressent dans une atmosphère propice à la participation et à la réussite. Plus ils s’intéressent à ce qu’ils font, plus ils font des progrès. Les compétitions et les quizz constituent un important facteur de motivation. En les récompensant lorsqu’ils réussissent à communiquer, vous leurs offrez des occasions constantes de s’améliorer. Le moindre exercice pratique, les associations d’images et de mots par exemple, ou même la recherche de mots cachés, peut se transformer en concours : course contre la montre, le premier à finir, compétitions entre classes, etc.

Donner vie à la langue et à sa culture en classe

Si vous souhaitez favoriser l’apprentissage d’une langue, veillez à mettre l’accent sur les différences culturelles en même temps que linguistiques. Cela suscite l’intérêt des élèves et les encourage à prendre une part active dans leur apprentissage. En plus de leur enseigner la langue cible, pensez à leur apprendre à connaitre les pays où elle se pratique. Suggérez à vos étudiants de regarder des émissions de télévision ou des films dans la langue en question. Demandez-leur ce qu’ils savent déjà sur la culture des pays où se parle la langue qu’ils apprennent et ce qu’ils voudraient savoir d’autre.

Si vous êtes chargés d’apprendre le russe à vos étudiants, vous devez vous y préparer. Pour ce faire, suivre des cours de russe à Paris peut vous être d’un grand soutien.

 

 

Comments are closed.