Faut il encore investir dans le référencement naturel ?

11 décembre 2017
15
Views

Dans le domaine du marketing digital, le référencement naturel, appelé aussi SEO (Search Engine Optimization) est omniprésent. Certains estiment que c’est le signe distinctif d’un site de qualité, tandis que d’autres doutent de son efficacité sur le court terme. Alors qu’en est-il exactement ? Et à partir de quel stade cet investissement est-il intéressant ?

Référencement optimisé et augmentation du chiffre d’affaires :

Un nombre grandissant de professionnels utilisent des moyens pour améliorer leur trafic dans le seul, et unique but, de booster leur chiffre d’affaires. La technique imparable : Google Adwords, qui est un référencement payant, lié à divers outils permettant de maximiser le référencement naturel.

Cela relève d’une logique évidente : parvenir, dans l’idéal, à la première page du célèbre moteur de recherches vise à augmenter votre trafic, c’est-à-dire le nombre de personnes visitant votre site. Une augmentation de ce trafic augmente votre visibilité auprès d’acheteurs éventuels en leur fournissant une importante source d’informations, de qualité, bien évidemment. Ce phénomène impactera donc positivement vos ventes en ligne et votre magasin si vous en possédez un. Vos prospects passant à l’achat, vous assistez alors à une augmentation de votre chiffre d’affaires. Cette stratégie est mécanique.

Mécanisme non linéaire :

Prenons un exemple précis pour mieux comprendre. Si, un mois donné, 100 personnes ont visité votre site et 50 ont procédé à un achat. On peut donc conclure que vous obtenez un taux de conversion, personnes présents sur votre site et achetant, de 50 %. Si vous avez bien ciblé vos techniques de référencement, vous apparaissez en première page des moteurs de recherche. Vous êtes donc le premier résultat naturel ! Super ! Votre nombre de visites mensuelles est conséquent. Cependant, il faut bien intégrer que vous n’allez pas garder ce taux de 50 % car, selon les secteurs d’activité, les taux différent. Il est, par exemple, dans l’alimentation, de 4,62 %, ce qui est déjà intéressant. Le moteur de recherche est à même de diffuser des taux de conversion très précis, par secteur d’activité.

La subtilité consiste donc à définir précisément le nombre de visiteurs découlant de votre stratégie de référencement.

Chiffres 2016 :

Le bénéfice du référencement naturel est un débat nébuleux, cependant, au vu de ces chiffres, forts éloquents, peut-on vraiment le zapper ?

– Une seconde génère 39 000 recherches sur le web.

– On dénombre plus de 4,65 milliards de pages internet.

– En France, chaque seconde, plus de 32 achats sont effectués en ligne pour un panier moyen d’une valeur de 70 €.

– 85 % des Français prennent des renseignement sur internet avant de réaliser un achat ou de prendre contact avec un professionnel.

 

 

 

Comments are closed.