Un zoom sur l’informatique décisionnelle

17 juin 2016
212
Views

Aujourd’hui, une grande quantité d’informations sont disponibles sur la Toile. Mais comme elles sont présentées sous une multitude de formats et sont à la fois éparpillées et déstructurées, les entreprises ont de plus en plus besoin d’informatique décisionnelle pour assurer le développement de leurs activités. Elle est constituée de procédés et d’outils informatiques qui servent à traiter les données, mais aussi à renforcer la prise de décision et le pilotage de l’organisation. Les dirigeants d’entreprises peuvent parfois collaborer avec un cabinet de conseil en BI.

Informatique décisionnelle : quels enjeux pour les dirigeants d’entreprise ?

Il faut savoir que les informations, qu’elles proviennent de sources internes ou externes, constituent un capital important pour l’entreprise. Raison pour laquelle il est primordial de les collecter dans une base centralisée. Il est aussi indispensable de les normaliser pour pouvoir les  exploiter et les analyser : les techniciens doivent alors filtrer, dédoublonner et formater régulièrement leurs bases de données.

L’objectif de l’informatique décisionnelle, également appelé Business Intelligence (BI) ou Decision support system (DSS), est de permettre à tous les acteurs d’une entreprise de consulter des indicateurs fiables afin d’accélérer les prises de décisions stratégiques.

Depuis les années 1990, on assiste au développement rapide de ce processus technologique. Si au départ, les programmes de BI étaient réservés aux analystes du département IT qui rédigeaient des rapports pour les autres utilisateurs, ils sont actuellement à la portée des cadres, techniciens et autres collaborateurs.

Des logiciels BI pour améliorer le traitement des données

L’utilisation de logiciels BI offre de multiples possibilités aux utilisateurs et facilite grandement la recherche d’informations sur la plateforme, la création de tableaux de bord, l’élaboration de cartes de scores et les différentes sortes de calculs les plus complexes qu’il faut effectuer. Les résultats obtenus permettent d’améliorer les processus et de résoudre des problématiques diverses touchant les métiers. Les processus opérationnels sont également plus efficaces telles que l’identification des tendances et la simulation des scénarios tactiques deviennent plus faciles.

Les techniciens ont besoin de ressources importantes et de connaissances approfondies pour la mise en œuvre de ce processus technologique. Les entreprises qui se lancent dans le traitement de téraoctets de données ont besoin des compétences de data scientists, de développeurs de modèles prédictifs et d’analystes pour s’occuper des opérations les plus simples. Des infrastructures adaptées et sécurisées sont également indispensables pour bien stocker le capital informationnel et favoriser aussi son accessibilité.

Au lieu de recruter des équipes internes dédiées, de plus en plus d’entreprises se tournent vers les experts du conseil en BI. Grâce à leurs compétences en marketing intelligence, ces professionnels peuvent proposer un accompagnement personnalisé pour faciliter la mise en œuvre d’un système d’information décisionnel. Ils présentent des formules complètes pour maitriser les coûts et garantir l’évolution rapide en fonction des nouveaux besoins.

Comments are closed.