Référencer comme un chacal

Referençor reference comme un chacal | Rank My Day
Dans la foulée des précédents articles, voici un petit aperçu d’abus et de dérives du SEO… Autant les techniques identifiées clairement depuis des années (cloaking, keyword stuffing etc…) revêtent un caractère exceptionnel lorsqu’elles sont pratiquées à grande échelles ou dans un but clairement black hat, autant les façons de procéder que l’on va voir ici sont de plus en plus courantes, voire même banalisées.


Le squat de nom de domaine

Ah, la bonne vieille technique que voila ! Quelle joie de voir un site ressortir au coude à coude dans les serps avec un nom de domaine étrangement proche du votre. Encore pire: vous oubliez de renouveler votre domaine et retrouvez en lieu et place de votre site de fournitures de peinture sur soie, une page proposant les services de « Pamela Big Boobies ».
Bien entendu, on vous propose toujours de racheter ce site pour la modique somme de 499€ ! OUF !

Certaines boites en font leur fond de commerce et automatisent le rachat de domaines tombés dans le domaine public afin de bénéficier du trafic résiduel. Depuis la soit disant « remise à zéro des compteurs » de la part de Google suite au changement de propriétaire d’un domaine, certains s’arrangent même pour conserver les nom des propriétaires originaux, espérant ainsi conserver la valeur des backlinks et le trustrank associé au domaine.

Piratage de sous-domaines

Du fait qu’un sous-domaine n’a pas nécessairement besoin d’être sur le même host que le domaine principal, certains sites se sont fait squatter leur image de marque. En crackant les tables DNS et en attachant des sous-domaines à des domaines établis les spammeurs espèrent glaner du clic de confiance.

Imaginez un peu:

poker.bibi-le-nounours.com
hardcore.bibi-le-nounours.com
etc…

J’irais danser sur ta tombe

A l’annonce des difficultés financières d’un concurrent et par anticipation, de la fermeture du site, quoi de plus simple d’aller déposer un nom de domaine sémantiquement proche et de bloguer sur la même activité en mentionnant régulièrement la marque du moribond. Rapidement, le site se retrouve indexé et se positionnera en dessous du site original; il ne reste alors plus qu’à attendre la fermeture du site et sa désindexation pour prendre la place vacante et récolter le trafic résiduel.

La longue traîne

Passé un certain traffic, peu de sites majeurs se soucient réellement de leur longue traine et finissent par se concentrer sur leur top 100. C’est là que les petits malins du SEO entrent dans le jeu pour aller détrôner les géants sur leurs propres terrains. Ca n’est certes pas vraiment du squat puisqu’il leur suffit d’être plus réactif, mais c’est tout de même rageant quand on sait quel manque à gagner cela représente.

Le squat de marque par les affiliés

Sous réserve de présenter et vendre les produits d’une marque, la plupart certains affiliés se positionnent sur la marque elle même avec force occurence dans le title, l’url etc… Et bien souvent, cela fonctionne ! parfois même trop bien puisque certains parviennent même à se placer devant l’affilieur.
(NB: si possible, pensez à dissocier votre marque de votre programme d’affiliation)

Dénigrer ses concurrents

Avec la prolifération des blogs et forums C2C et des sites d’avis consomateurs est également apparu le rôle (souvent réservé au stagiaire) d’ « alimenter » ces sites avec des vrais-faux commentaires de vrais-faux gens. Il est possible de l’orienter dans les 2 sens, soit en encensant une marque soit en descendant toutes les autres.

Toutes ces façons de procéder sont monnaie courante et je les constate au quotidien dans un joyeux fatras de tentatives éphémères pour glaner du clic, du traffic, des transfos à tout prix !!!
WTF !!!

Non vraiment, merci Référençor !!

Merci également à SEO theory

SocialTwist Tell-a-Friend
Partager:
  • del.icio.us
  • BlogMemes Fr
  • Fuzz
  • Wikio
  • Technorati
  • TwitThis

>> Référencer comme un chacal
Cet article vous a plus ? Abonnez-vous au flux RSS

Articles connexes

Commentaires

2 Commentaires to “Référencer comme un chacal”

  1. Dan | website SEO on janvier 20th, 2009 20:03

    C’est pas faux :D certains sont prêts à tout pour gagner des clics.

  2. folamour on décembre 1st, 2009 15:41

    houllla ca me parrait bien compliquer pour ressortir sous google je vais retenter mon sitemap enfin de mon temps ont avais pas besoin de tout ca ont s’échangait des disquettes!

Laissez un commentaire




Rankmyday - lecteurs

Lecteurs Mybloglog

Lecteurs Friend connect