La méthode agile Scrum pour gérer ses projets

25 septembre 2017
53
Views

Les méthodes dites « agiles » ont vu le jour pendant les années 90. Bien au-delà de la simple méthode, ce dispositif peut être définie comme étant une philosophie agile. En effet, la méthode agile ne prend pas en compte les méthodes classiques comme les projets séquentiels ou prédictifs. Quelle que soit la taille du projet, la méthodologie scrum assure une gestion de projet de manière beaucoup plus agile.

La méthode agile : survol du concept

La méthode agile scrum aborde le projet d’une manière tout à fait différente de celle de la gestion d’un projet classique. En effet, la méthode agile s’attaque au projet d’une façon itérative et incrémentale. En d’autres termes, les fonctionnalités du projet sont décrites dans les unités de développement. Chaque équipe affiliée au projet définissent leurs priorités pour une meilleure exécution des tâches. Les clients effectuent un suivi rigoureux des différents cadres de développement et proposent des ajustements en cours de route.

Ce qui n’est pas le cas d’une gestion de projet informatique classique. Ce dernier utilise le cycle V. L’ensemble du travail se fait à partir de spécifications complètes. Cette ancienne méthode manque grandement de souplesse puisque le projet suit un cadre prédéfini à l’avance lors du développement. En se focalisant sur les fonctionnalités spécifiées d’emblée, le projet risque de rencontrer des problèmes en cours de route. Il est également sujet aux retards.

Qu’est-ce que le manifeste agile ?

Le manifeste agile est un écrit conçu par les experts en développement. On y trouve les principes du développement agile. Les objectifs qui s’y trouvent sont nombreux. Parmi eux, nous pouvons distinguer la mise en avant des personnes et de la communication et non les outils, la technique ou encore la gestion.

Clairement, la relation entre les personnes prend le pas par rapport aux outils et les processus de développement. Pour établir une relation de confiance, la communication avec les clients est nettement améliorée. Le projet varie également en fonction des changements et ne se limitent pas aux spécifications fournies en début de travail. Le manifeste incite également à proposer un logiciel qui fonctionne plutôt qu’une documentation bien fournie et un logiciel qui ne fonctionne pas. Le but étant de miser sur le pragmatisme pour que les clients et l’équipe soient efficients pendant tout le processus de travail.

Le rôle de la méthodologie Scrum

L’objectif de la méthodologie Scrum vise à améliorer les relations entre le client et l’équipe de développement. Dans cet ordre, le Scrum a pour premier rôle d’agir au niveau du client ou Product Owner afin qu’il alimente un backlog. Ce dernier est un support où le client mette les fonctionnalités à produire ainsi que les priorités du projet.

Le deuxième rôle du Scrum agit au niveau du Scrum Master qui est le chef de projet intégré à l’équipe de développement. Ici, il ne s’agit pas de hiérarchie, mais plutôt d’un poste qui vise à motiver toute l’équipe. Le Scrum Master peut changer régulièrement au sein de l’équipe.

 

 

Comments are closed.