5 stratégies digitales efficaces dans l’industrie de la beauté

14 janvier 2019
85
Views

Lancer un nouveau produit de beauté requiert un véritable savoir-faire compte tenu de la concurrence dans le secteur et du risque lié à l’utilisation des produits. Ceci est encore plus vrai aujourd’hui à cause de la digitalisation de la communication et du marketing.

Ainsi, pour convaincre un consommateur d’acheter un épilateur sans douleur par exemple, il faudra une stratégie digitale probante pour attester du caractère « sans douleur » de son utilisation. En voici 5 qui ont démontré leur efficacité.

Lancer des vidéos virales

Babyliss avec ses produits I-control (tondeuse), O’liss (épilateur) et Pro Styler (fer à lisser) a démontré la pertinence d’une telle technique. Non seulement la firme a créé un film « Le rasage, c’est la barbe » qui a reçu l’approbation du grand public, mais elle a aussi finement fait passer les produits dans un film de Roman Polanski, intitulé « Carnage ».

L’idée est donc de conquérir par une vidéo qui plait, qui parle au public, comme la campagne « Pour toutes les beautés » du produit « Evolution » de Dove.

Créer un buzz cosmétique

Créer le buzz est une autre tactique efficace ; c’est-à-dire faire habilement passer le bouche-à-oreille sur un produit. Prenez l’exemple de « Touche éclat », de la marque Yves-Saint-Laurent. Cette dernière a réuni 25 blogueuses adeptes de ce produit pour communiquer leurs impressions, leurs conseils ainsi que leurs témoignages partout sur internet…

Qui dit 25 blogueuses réunies, dit ensemble de leurs followers rassemblés et buzz incroyable et efficace sur les réseaux !

Collaborer avec des influenceurs

Même si le digital a pris une énorme proportion, l’humain préside toujours la décision d’achat. Aussi, combiner les deux est efficace : communiquer par voie digitale en faisant intervenir des influenceurs ou influenceuses, c’est-à-dire des personnalités leaders d’opinion sur le net.

Ainsi, les émissions Live de Maybelline ont eu plus de 85 000 vues par épisode. Chacune des émissions relate des tests de produits, propose des tutoriels et des conseils. Occitane a usé du même principe, mais sous forme de storytelling.

Créer du contenu premium

Le digital implique avant tout d’énormes flux d’informations. Celui qui en proposera d’une qualité premium aura déjà réussi à vendre dans l’industrie de la beauté. C’est le cas de L’Oréal grâce à son magazine digital. Celui-ci recueille des articles provenant de professionnels venant de tous horizons, relatant des actualités, des innovations et les nouvelles tendances. Là où l’internaute trouve l’information qu’il recherche, il trouve aussi une marque à laquelle il sera fidèle.

Faire participer les utilisateurs

Les réseaux sociaux offrent aussi un terrain propice à un marketing digital de qualité. Ainsi, la marque Glossier a su faire en sorte que ce soit des membres actifs de ces réseaux qui deviennent ses ambassadeurs partout dans le monde.

Simplement un blog au début, « Into the gloss » a eu tellement de succès que ce sont les Instagrameurs qui font la publicité et le plébiscite des produits Glossier à travers toute la toile, en particulier sur Instagram. A l’appui : des photos démontrant le réel rendu obtenu après usage des produits de beauté en question.

 

 

Comments are closed.